22 décembre 2008

L'équation infernale

Nouveau travail + nouveaux stagiaires + nouveau lieu de travail + nouveau mode de garde pour Aristide + nouvel ordi + nouvel appareil photo + nouveau= six mois sans blog !!! Petit blog, comme tu m'as manqué... Terminer un tricot sans t'en faire part, ce n'est pas aussi savoureux. Promis, en 2009, je te bichonnerai. Et pour te prouver ma bonne volonté, voici le début de nos vacances de Noël - la crèche de Saint-Germain des Prés, avec un petit touriste : Je ne suis pas peu fière : pour la première fois, j'ai fait le marché de... [Lire la suite]
Posté par zalinette à 16:03 - Commentaires [4] - Permalien [#]

22 juillet 2008

Le justicier

On dit souvent que vers deux ans, un enfant traverse une petite crise d’adolescence : c’est la période du « non ». Certes, Aristide est tout à fait capable d’exprimer bruyamment son désaccord. Toutefois, il est hors de question de galvauder un petit mot aussi précieux : il préfère de loin l’utiliser pour faire respecter les interdits. Serviable, mon petit garçon vole au secours des mamans débordées dans la salle d’attente du médecin pour les aider à remettre leurs enfants dans le droit chemin (Ah non, non, non ! Non... [Lire la suite]
Posté par zalinette à 22:53 - Commentaires [8] - Permalien [#]
13 juin 2008

La petite ménagerie

Cet après-midi-là, j’avais décidé de profiter du beau temps pour m’attaquer à la forêt vierge au fond du jardin. Alors que je coupais, cisaillais, arrachais à cœur joie, des bruissements se firent entendre ; je m’immobilisai : de l’autre côté de la clôture, un lapin me fixait. Pas n’importe quel lapin, non : le plus adorable des lapins nains, entrevu cet hiver dans le salon des voisins… Vite, vite, j’allai chercher Aristide : (A.) : Pin-pin ? A-pin !(Moi) : Oui, c’est un lapin. Tu peux lui dire bonjour, si... [Lire la suite]
Posté par zalinette à 14:47 - Commentaires [8] - Permalien [#]
06 mai 2008

Ayé !

Grâce à mon entraîneur hors pair, Petit navire a été terminé en temps et en heure :   Le voici prêt à prendre la mer, et à braver tous les dangers pour traverser l’océan Tapisdusalon :   Comme vous pouvez le constater, l’heure est grave : ce week-end, les parents absolument indignes du petit moussaillon ont osé ranger son parc adoré… Depuis, Aristide se blottit dans son bateau, ou dans sa cabane, accompagné de ses doudous, d’un bon livre, de l’horloge que je lui ai dessinée ... [Lire la suite]
Posté par zalinette à 14:17 - Commentaires [7] - Permalien [#]
29 avril 2008

Tic-tac, tic-tac...

En ce moment, nous cohabitons avec un passionné d’horlogerie : vingt, trente, cent fois par jour, il faut accompagner Aristide jusqu’à l’horloge de la cuisine, le hisser jusqu’au cadran, lui indiquer la position des aiguilles et s’assurer que la montre indique bien la même heure – et accepter de se la faire extorquer - , s’immobiliser pour entendre le « tic-tac » de la trotteuse, écrire le mot fatidique avec les lettres magnétiques du frigo, chercher des horloges dans ses livres en chantonnant « tic-tac, tic-tac », puis... [Lire la suite]
Posté par zalinette à 15:41 - Commentaires [7] - Permalien [#]
31 mars 2008

Ohé ! Ohé ! Matelot !

Ces dix derniers jours, j’ai appris que lorsqu’on cherchait un nouveau poste, il était urgent d’attendre : je commence à recevoir des propositions alléchantes. L’une d’elles était particulièrement prestigieuse, mais incompatible avec ma vie de famille (il est hors de question que je termine après 21 heures tous les jours). D’autres sont intéressantes, mais ne prendront effet qu’après l’été. Bref, je préfère ne pas me précipiter vers un poste bancal, mais disponible immédiatement, et prendre mon courage à deux mains pour... [Lire la suite]
Posté par zalinette à 22:22 - Commentaires [3] - Permalien [#]

21 mars 2008

Comme un grand...

Aristide a fêté ses dix-huit mois la semaine dernière…et depuis quinze jours, ses évolutions sont si rapides et substantielles que j’ai l’impression que l’on a échangé mon bébé contre un petit garçon. Quelle révolution ! On boit dans un verre, comme un grand, on se lave dans la grande baignoire, comme un grand, on monte les escaliers debout, comme un grand, on chante, on gribouille, on parle de plus en plus, on délaisse les jeux de bébés… Pour être parfaitement honnête, je consacre tout mon temps libre à me documenter,... [Lire la suite]
Posté par zalinette à 15:22 - Commentaires [5] - Permalien [#]
10 mars 2008

De toutes les couleurs

  Vraiment, vivre avec un bonhomme haut comme trois pommes est toujours aussi fascinant : après avoir passé ces trois derniers mois au milieu d’une ménagerie aboyant, caquetant, coassant, bêlant, meuglant ou bourdonnant à qui mieux mieux (c’est ici , vidéo du 15/12), nous sommes sur le point d’en voir de toutes les couleurs. Depuis deux jours en effet, Aristide dresse l’inventaire de tout ce qui est bleu dans la maison ; la découverte d’un petit morceau d’azur nous vaut quelques exclamations extatiques : « Bheu !... [Lire la suite]
Posté par zalinette à 13:11 - Commentaires [7] - Permalien [#]
25 février 2008

Devoirs de vacances

Merci pour vos réactions sur mon dernier message. Comme certaines l’ont suggéré, j’ai essayé de louvoyer, de faire des concessions, d’accepter l’inacceptable, mais la situation ne s’est pas améliorée, loin de là… et s’enlise depuis plusieurs mois. Mon départ est par conséquent inévitable, il ne me reste plus qu’à trancher entre un poste alléchant mais qui ne sera disponible que dans quelques mois (combien ?), et avec quelques paramètres non définis (changement d’encadrement notamment), et un autre, disponible immédiatement,... [Lire la suite]
Posté par zalinette à 12:37 - Commentaires [3] - Permalien [#]
21 février 2008

Une faute grave

Un jour, j’ai commis une lourde erreur professionnelle, une bourde tellement énorme qu’elle ne se rachète pas : je suis partie en congé de maternité. J’ai donc lâchement laissé mon chef avec une ligne vide sur son tableau Excel, et ce, pendant plusieurs mois. Il a fallu que j’aggrave mon cas quelques mois plus tard en « séchant » une réunion de routine pour conduire l’objet du délit aux urgences… Rassurez-vous, il ne s’est rien dit d’important pendant cette réunion ; ouf ! (Et au cas où ça intéresserait quelqu’un, Aristide va... [Lire la suite]
Posté par zalinette à 13:45 - Commentaires [11] - Permalien [#]