13 juin 2008

La petite ménagerie

Cet après-midi-là, j’avais décidé de profiter du beau temps pour m’attaquer à la forêt vierge au fond du jardin. Alors que je coupais, cisaillais, arrachais à cœur joie, des bruissements se firent entendre ; je m’immobilisai : de l’autre côté de la clôture, un lapin me fixait. Pas n’importe quel lapin, non : le plus adorable des lapins nains, entrevu cet hiver dans le salon des voisins… Vite, vite, j’allai chercher Aristide : (A.) : Pin-pin ? A-pin !(Moi) : Oui, c’est un lapin. Tu peux lui dire bonjour, si... [Lire la suite]
Posté par zalinette à 14:47 - Commentaires [8] - Permalien [#]